AG 2009-12-06 à la Réunion

Publié le

 

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 6 DÉCEMBRE 2009

 

EXCUSÉS

Chantal BARRAU, Jean-Marie WISNIOWICKI

15 pouvoirs nous sont parvenus des adhérents de métropole. Au 6 décembre 2009, 29 adhérents étaient à jour de leur cotisation.


I – PRESENTATION MUTUELLE


Nous restons une petite association tant pour le nombre des adhérents que pour les objectifs que nous nous fixons. Nous tenons à vivre l’humanisme d’abord dans nos rapports entre nous qui nous sommes impliqués dans cette action. C’est pour cela que nous prenons le temps de vous présenter les nouveaux venus.

-Claudine PRIEUR : enseignante nouvellement à la retraite. Elle a accompagné Anne-Marie M. à Lokaro en octobre dernier.

-Nicole GRINFEDER : professeure d’anglais à la retraite. Elle a trouvé que la Réunion est la plus belle région du monde et a décidé de s’y installer. Elle a connu Zanaky Lokaro par sa fille Anna qui était à Lokaro avec Anne-Marie M. en août 2008. Elle envisage d’y aller aussi avec son compagnon de voyage qui a fait de l’alphabétisation.

-Elisabeth LE DEUN : professeure de français retraitée de l’IUFM depuis un an. Elle est allée deux fois à Lokaro (mars 2008 et octobre 2009). Elle y a rencontré Chantal B. et Anne-Marie M. et a décidé d’adhérer à l’association car ce projet lui semble honnête et prometteur. Résidant à la Réunion depuis 9 ans elle pense pouvoir consacrer 1 mois par an à un séjour dans le Sud de la Grande Ile.

-Alexandre LEBOEUF : le jeune de l’équipe de ce jour. Il arrive de Lokaro où il a rencontré Lyliane. Il a passé quelques jours dans le village et nous a rapporté des dessins des enfants. Il vient pour s’informer des activités de l’association. Il a remarqué qu’à Fort-Dauphin les habitants sont plutôt cools mais qu’ils commencent à être énervés par la multinationale canadienne qui exploite l’ilménite. Il dit qu’il reçoit une « leçon de vie » chaque fois qu’il va à Madagascar et souhaite y séjourner plus longtemps en 2010. Il vit depuis 5 ans à la Réunion et travaille dans une imprimerie.


II – RAPPEL HISTORIQUE DE LA CREATION DE ZANAKY LOKARO


Anne-Marie M. rappelle que ce projet est né de la demande des villageois de Lokaro. Outre l’école qui fonctionne à présent, sont en projet un potager, un petit centre d’éducation à l’hygiène et à la santé… les adultes sont en demande d’alphabétisation… et de lunettes de vue…Zanaky Lokaro relève de l’éthique de deux associations : Oasis en tous lieux (oasisentouslieux@gmail.com) et Terre et Humanisme (www.terre-humanisme.org) créés par Pierre Rabhi. Notre but est de permettre aux malgaches de devenir autonomes et notre principe le bénévolat absolu.


III -  RAPPORT MORAL


1 - Bref historique

L’école-oasis fonctionne depuis février 2008. Patrice, instituteur expérimenté est devenu directeur de l’école et perçoit un salaire mensuel de 200 000 ariarys. L’association pourvoit à l’achat de toutes les fournitures scolaires nécessaires pour une année et pour tous les enfants. Compte tenu de l’effectif (88 enfants cette année) une deuxième classe a été ouverte en septembre 2008. L’instituteur recruté n’était pas compétent et nous avons dû rechercher un nouvel enseignant pour cette rentrée 2009. N’ayant pas pu concrétiser l’embauche c’est Jojo qui  assure la suppléance jusqu’à Noël. Lyliane V. qui est sur place en ce moment a rencontré Valéry (jeune, marié, père de 2 enfants) qui est très intéressé par le poste si nous reconsidérons le salaire (160 000 ariarys).

Le CISCO de Fort-Dauphin a distribué une grande quantité de livres cette année. Les étagères seront bienvenues et nous devons penser à aménager les mezzanines de l’école.

Le problème essentiel soulevé par Anne-Marie M. est le suivi à distance du projet. Lyliane V. et elle ont été les seules à y aller régulièrement. Elles peuvent accompagner de nouvelles personnes… Un mois semble une durée minimum nécessaire pour prendre la température du pays, se rendre compte des problèmes et les résoudre efficacement.


2 – Actions menées par les sympathisants depuis la fin 2008

L’année 2009 a été riche en idées et initiatives.

- En France, une action menée par Marc Platret «Amitié solidaire» a permis de récolter 600 euros afin de couvrir le salaire du deuxième enseignant ;

-Durant son séjour en Métropole, Nicole Belloc a récolté 200 euros à l’occasion d’un vide-grenier au profit de Zanaky Lokaro ;

-Un groupe de Bretons rencontrés à Lokaro ont chanté en chorale pour les enfants de Lokaro : ils vont verser la recette sur le compte de l’association et vont nous faire un enregistrement de leur concert ;

-Aux Seychelles, Robert Geuggis a offert des ballons, des shorts, des chaussettes, des maillots de la part de l’équipe de football de Praslin ;

-A la Réunion, Anna Tornel a organisé avec des amis un dîner-concert au restaurant « le Vacoa » de Petite-Ile. Une très belle soirée où une loterie a pu être organisée grâce aux lots que beaucoup de gens avaient apportés. La soirée a rapporté environ 1200 euros qui sont destinés à financer les tables et les bancs pour toute l’école (à l’heure où nous mettons sous presse les 2 classes sont équipées avec 40 tables et 40 bancs de 2 places)

-Claudine Prieur, aidée par Lyliane et Jean-Marie a permis la réalisation d’un calendrier 2010 vendu au prix de 10 euros (prix de revient 4 euros).. Nous étudions la possibilité de vente sur la Métropole.

-Sans oublier Véronique Bianchi qui s’est investie dans la réalisation du blog de Zanaky Lokaro


IV – RAPPORT FINANCIER (FIN OCTOBRE 2009)

1 – Recettes

Dons :
3017,00 €
Cotisations :      380,00 €
Recettes diverses : 1088,00 €
Produits financiers :     24,52 €
Total : 4509,52 €

 


2 – Dépenses

Transferts Mada : 3 543,00 €
Fournitures de bureau :
(achat d’un logiciel de comptabilité)
  217,20 €
Frais financiers :(frais de tenue de compte)  106,6 €
Total :
3 866,80 €

 

3 – Banque

Epargne : 6000 euros (issue de la création de l’association. Les intérêts permettent de couvrir les frais de tenue de compte en attendant les investissements pour d’autres bâtiments) disponible à tout moment

Compte Courant : 5643,90 euros (notre fonds de roulement tourne autour de 4000 à 5000 euros)


4 – Les virements automatiques 2009

Bésanger
40€
Bianchi  
30€
Blondeleau 5€
Cécillon
20€
Gaudin   
20€
Gentil     
7€
Mignet 
30€
Total :  par mois
152€


5 – Charges fixes mensuelles pour le fonctionnement de l’école

Salaires : 360 000 ariarys
Cnaps (14%) : 50 400 ariarys
Total :    
410 400 ariarys 

Pour une facilité de calcul nous évaluons 1euro = 2 500 ariarys (variation approximative 2 300 à 2 900 ariarys)


6 – Autres dépenses 2009

Pique-nique de fin d’année    180 000 ariarys
Fenêtres vitrées   815 120 ariarys
Fournitures scolaires 424 720 ariarys
Mobilier scolaire    
3 131 000 ariarys
Désinfection classe 
96 600 ariarys
Pirogue 110 000 ariarys
Divers :
(réparation vélo-essence
-crédit téléphonique)
81 800 ariarys
Total : 
 4 839 240 ariarys


 

V – PROJETS POUR 2010 ET AU-DELA

Les objectifs de départ non encore réalisés ne nous empêchent pas de mener d’autres actions qui  enrichissent le projet et qui sont fonction des compétences de chacun.

-Une action en direction du lycée de Fort-Dauphin pour donner aux jeunes des informations sur le métier d’instituteur/trice, afin que certains puissent prendre la relève…. Patrice, comme beaucoup d’enseignants, sont déjà âgés (50 ans et plus). Eventuellement aussi, à plus long terme, un lieu de formation pour les enseignants en partenariat avec le CISCO.

-En partenariat également, il serait peut-être possible de travailler avec l’association AGIR qui pourrait mettre à notre disposition un(e) enseignant(e) durant quelques mois.

-Chantal B. fait de la poterie et pourrait initier les élèves à cet art puisque nous avons de l’argile à Lokaro.

-Nicole B. spécialiste en gestion de micro-crédit va aider à mettre en place la gestion de la pirogue. Elle nous reparle de son idée d’exposition à la médiathèque du Tampon avec des photos, des dessins, un diaporama….

-Alexandre peut récupérer du papier et des cahiers grands et petits formats à l’imprimerie où il travaille.

-Dans l’optique d’un peu plus d’hygiène et de propreté monter un projet autour du savon : soit se le procurer en gros et le détailler en morceaux d’un prix accessible à tous par l’intermédiaire de la coopérative scolaire ; soit lancer la fabrication de savon à partir de cendres dans le village (Stéphane Vallant « le petit sucré » qui fabrique et vend du savon sur les marchés de la Réunion serait partant pour venir faire une formation…) à suivre.

-Nicole G. décide de faire un virement mensuel de 30 euros et s’engage à trouver quelqu’un qui s’engagerait pour 20 euros afin que nos charges fixes soient totalement couvertes par les virements permanents.

-Elisabeth L. va tenir fin janvier un stand à la brocante de Saint-Pierre pour y vendre des livres et des vêtements.

.

N’oublions pas qu’un gros chantier reste à faire : protéger les bois de l’école…. Les produits sont achetés et ils attendent des mains pour agir…

Le planning 2010 : une présence d’un mois tous les trois mois est souhaitable. Il est préférable d’y aller à deux pour s’entraider et avoir une complémentarité dans les approches. Chacune et chacun doit rechercher des bénévoles, touchés par le travail que nous menons…



Un grand merci à tous pour votre soutien ! Nous avons besoin de vous pour continuer. N’hésitez pas à nous faire part de vos idées et à initier des actions qui nous permettrons de transformer quelques euros en sourires d’enfants ! N’oubliez pas de renouveler votre adhésion 2010 et si vous pouvez l’accompagner d’un don c’est merveilleux !

 

Bonne année 2010


Elisabeth LE DEUN

 


Nous vous joignons le document qui vous permettra de renouveler votre adhésion pour 2010.

Nous vous rappelons que vous pouvez être adhérent, adhérent-donateur, donateur. A chacun de faire selon ses possibilités. Pour ceux qui désirent s’engager le RIB vous permettra de faire un virement mensuel régulier ce qui nous assure une couverture des charges fixes de fonctionnement et vous dégage d’une mémoire qui est souvent trop sollicitée…

Merci à tous. Soyez assurés de notre gratitude et de notre amitié.

Meilleurs vœux.

Anne-Marie MIGNET

 

Publié dans Assemblé Générale

Commenter cet article