C-R MISSION JUILLET 2016

Publié le par administrateur

CR du 4 au 24 juillet 2016
Jean-Marie WISNIOWICKI et Anne-Marie MIGNET

PREMIERE PARTIE :
ELECTRIFICATION ET 3e LOGEMENT

Nos chemins (Jean-Marie et moi et l'équipe de MAD'ACT) se croisent à l'aéroport d'Antananarivo le 4 juillet devant la salle d'ambarquement pour Fort-Dauphin... Cela nous permet d'échanger sur nos programmes respectifs des prochains jours. Ils seront à Lokaro mercredi 6 juillet et nous les rejoignons le jeudi 7. Visite du site l'après-midi pour décider du meilleur emplacement selon les contraintes techiques et celles du site.

Le chantier démarre le vendredi 8 juillet dernier jour d'école pour les enfants avant les grandes vacances et jour de pique-nique de fin d'année.

Tous grands et petits se mettent au travail avec bveaucoup d'ardeur et toutes les tranchées seront prêtes en fin de journée. Lizo est très intéressé par tout et est un aide efficace.

Samedi quelques ondées passsagères ralentissent un peu l'ardeur mais non la motivation. Tout le monde est très excité par ce qui se prépare.

Repos dimanche et reprise lundi 11. Le temps s'est mis à la pluie et c'est entre les ondées que le travail en extérieur peut avancer. Beaucoup de mérite pour tous car les conditions climatiques sont assez déplorables pour travailler...

Les jeunes vazahas accusent le coup du changement et seront tous tour à tour fatigués... mais le travail avance vite car la main-d'oeuvre est nombreuse.

Valéry et Narcisse sont très présents... Nazotoa n'a pas pu rester car il prépare son BEPC.

Un petit incident de parcours lors du montage des batteries.. nous sommes obligés d'en récupérer une de notre précédente installation. Thiérry veille et vérifie que tout est fait dans les règles.

Mercredi soir tout est terminé et à la nuit nous testons toute l'installation. Tout fonctionne bien sauf au logement de Valéry... après vérification un fil s'est débranché. Le chantier est clos jeudi matin 14 juillet. Nous ne pouvons pas arroser ça ; pas de champagne à Lokaro... Nous nous donnons RV à Fort-Dauphin.

Merci Camille, Thierry, Marco, Mathieu et Matthieu...

Merci à tous nos mécènes de France !

Sur place ici à Madagascar un grand merci aux parents de Marco, Eric et Anne de l'Hôtel Lavasoa et du Camp Pirate pour l'énorme logistique de réception et de transport de tout le matériel pour Lokaro.

Merci à Georges du restaurant Le Local qui a assuré le transport de France à Madagascar.

Merci à tous ceux qui ont participé au travail sur place adultes et enfants.

Lumière !

-------------------------------------

Les jeunes de Mad'Act repartent à Fort-Dauphin dans l'après-midi : la ville va leur offrir des divertissements qu'ils ne peuvent pas avoir en brousse et ils veulent faire quelques ballades dans la région ce qui est bien compréhensible car les vacances sont courtes... Jean-Marie et moi nous sommes à Lokaro jusqu'au dimanche 17. Nous sommes seuls et un peu perdus après ce tourbillon d'activité.

6 jours à Fort-Dauphin – Je ne sais pas si la situation a empiré, si je suis trop connue à Fort-Dauphin ou si je supporte de moins en moins cette misère de la ville... J'aime marcher et cette fois-ci je n'ai pas pu... je cherche à éviter les sollicitations de tous ceux que je croise : ils me connaissent, ils ont tous besoin d'aide et me racontent tous leurs difficultés (enfants des rues, mendiants, jeunes mamans)..., je prends le taxi pour me déplacer.

Est-ce que je suis lâche quand je cherche à les éviter ?

Heureusement il y a Myriam et sa collaboratrice Voahirana ça me fait du bien de les voir et de passer une après-midi avec elles dans le village SOS. Voahirana est directrice de l'école du village SOS. Elles nous font un très bel accueil et nous avons des échanges très intéressants sur le fonctionnement du village et leur travail auprès des enfants.

Avec Prisca nous préparons activement la rentrée afin que tout puisse se faire sans moi. Nous commençons à nous organiser pour un accompagnement à distance

-------------------------------------------------

DEUXIEME PARTIE :
Bilan et prospectives
Réunion avec le personnel salarié de l'école
Les instituteurs Valéry, Nasotoa, Narcisse
et la secrétaire Prisca

 

1 – Les résultats du CEPE
Valéry nous fait part des résultats de cette années : 10 élèves inscrits, 7 reçus, 3 échoués. Les 2 meilleures moyennes sont celles d'Alice et de Bertrine. Le seul garçon inscrit est reçu sans la moyenne. Question ? Devons-nous garder notre règle : 1 fille – 1 garçon parrainés ?
Les résultats sont mauvais cette année pour cause de modification du programme et des types de sujets d'examen.

2 – Sortie de T5
Valéry demande que les élèves qui sortent de T5 reçoivent 2 dictionnaires : un dictionnaire malgache/français et un dictionnaire français/malgache.

3 – Les douches des enfants
-Toilettes : Narcisse a donné la douche aux enfants chaque jeudi. Je leur suggère de mettre en place des parrainages des grands vers les petits afin que les élèves soient autonomes sur la toilette. Il faut réfléchir à l'autonomie afin que Narcisse soit déchargé de ce travail
-WC : redire chaque jour le mode de fonctionnement

4 – Formation à l'Alliance Française
Il est reprécisé que les enseignants ont la possibilité de s'inscrire sur les formations proposées par l'Alliance française pendant les vacances.

5 – Besoins en matériel musical
Nazotoa aimerait avoir une guitare et un clavier pour les cours de chants.

6 – Un 4e instituteur
Nous essayons de clarifier la possibilité de recruter un 4e instituteur :
- qu'il soit ancien élève de l'Ecole Zanaky Lokaro
- qu'il ait son BEPC
- Il fonctionnerait en double sur les 3 classes pendant au moins une année ou deux
- Il aurait la responsabilité d'une classe lorsqu'un des instituteurs serait appelé à s'absenter pour une raison administrative ou de formation.
Je demande à Valéry de commencer l'information auprès des jeunes collégiens afin qu'ils puissent postuler.

7 – Poste de directeur déchargé
Pour Valéry, il faut définir le profil du poste directeur déchargé

8 – Participation des parents à la coopérative scolaire
Elle sera de 5 000 ariarys par famille et par an pour la prochaine année scolaire. Je signale que la gestion ne doit pas être faite par Valéry mais par un de ses collègues : c'est Narcisse qui se propose.

8 – 3e logement
Nous avons rencontré les personnes concernées par la proposition de construction du 3e logement et nous concluons que les devis proposés sont beaucoup trop élevés pour une case de brousse... nous laisserons les instituteurs gérer ça avec les parents d'élèves, les vasahas ne sont jamais bien placés pour obtenir le juste prix. Jean-Marie demande aux instituteurs de s'impliquer dans leur besoin de plus de confort.

8 – Journées d'entretien du patrimoine
Protection des bois de l'école et des logements à faire cette année avec les élèves dans le cadre des « journées d'entretien du patrimoine »

9 – Electrification
- Local technique : à mettre en chantier à la rentrée.
- Faut-il prévoir un gardien pour le matériel électrique ?  Nous n'avons pas de réponse pour le moment.
- La trousse à outils laissée par Mad'Act doit être à la disposition de tous

- Recharge des batteries pour tous : Quelle conduite tenir ? Partage ? Règles précises ? Coût ? (exemple 100 ariarys à verser dans la coop scolaire)... tout reste à faire....

10 – Divers
Une remarque sur les visites de Myriam : ils sont parfois prévenus trop tard et n'ont pas le temps de s'organiser.

J'apprends « dehors » que le Ministère de l'Education Nationale Malagasy est en train d'envisager de mettre en place une année scolaire sur 9 mois au lieu de 10... Raison ? Les écolages réduits pour les parents et que les enfants passent moins de temps sur les bancs de l'école mais pour avoir des activités extra-scolaires.

ANNE-MARIE

Publié dans Missions 2016

Commenter cet article